Un hôtel en liège au Portugal !

Imaginé par l’architecte portugais José Carlos Cruz, l’Ecorkotel, qui a vu le jour en mai 2013, fascine, intrigue et pousse à l’admiration. Construit dans la région de l’Alentejo, à une heure de Lisbonne, le complexe trouve sa place entre les oliviers, les chênes verts et les chênes-liège, l’Ecorkhotel est unique en son genre ; il est le seul hôtel au monde à avoir comme principal matériau de construction, sur l’ensemble de ses bâtiments, du liège, pour un hôtel 100% nature.

ecork_hotel_1

Du liège comme principal matériau

Construit sur un terrain de 63000 m2 à Evora, dans la région de l’Alentejo, l’Ecorkhotel, avec son grand bâtiment aux lignes épurées, a quelque chose de majestueux. La façade du bâtiment principal est recouverte de liège et donne du cachet à la structure, mais le reste des bâtiments, dont les façades sont plâtrées puis blanchies à la chaux, en sont aussi recouverts. Le liège, au delà de son côté esthétique, a été utilisé par José Carlos Cruz dans la construction de l’hôtel, comme isolant thermique et acoustique très efficace, c’est également un matériau recyclable.

ecork_hotel_6

Le revêtement de l’hôtel permet ainsi de réduire énormément ses dépenses énergétiques, et dans la même logique, l’Ecorkhotel est chauffé par géothermie, toute l’eau y est chauffée par des panneaux solaires, disséminés un peu partout dans le complexe. Les 56 bungalows qui le composent sont disposés de manière à ce que le vent puisse mieux circuler, pour réduire encore la consommation d’énergies, de même que le fait qu’il n’y ait qu’un seul grand bâtiment, regroupant toutes les activités de l’hôtel.

ecork_hotel_2

ecork_hotel_8

Un hommage au Portugal

Toujours dans un soucis de préservation de la nature, la piscine et le bar de l’hôtel ont été installés sur toit, afin de laisser plus de place à la nature et de bénéficier d’une belle vue sur l’Alentejo et ses oliviers et chênes. Véritable hommage à cette région, l’Ecorkhotel est construit en s’inspirant des villages médiévaux de l’Alentejo, où l’on pouvait retrouver un grand bâtiment, le château, et des petites maisons blanches qui l’entourent. La végétation du lieu est volontairement laissée au premier plan, ainsi sur la terrasse d’un bungalow peut se glisser une ombre d’olivier ou de chêne-liège, l’arbre qui produit le matériau principal de l’hôtel et dont le Portugal en est le deuxième plus grand exportateur dans le monde.

ecork_hotel_10

L’hôtel demeure en plus une merveille de l’architecture moderne qui respire la détente et la sérénité. Des murs blancs qui accrochent la lumière, des courbes esthétiques, la beauté d’une matière brute, de grands espaces… le lieu comporte un spa, un club de santé, un gymnase, un restaurant, un bar et une piscine extérieure où peuvent se détendre les chanceux locataires des 56 luxueuses suites disponibles.

ecork_hotel_3

ecork_hotel_7

Pour une escale détente et farniente à Evora, l’une des plus belles villes du Portugal, ça vous tente ?

(sources : http://www.highsnobiety.com/2014/08/26/ecork-hotel-jose-carlos-cruz/)

2 Commentaires Ajouté

ajouter votre réponse
  1. VOYAGEUR DU SUD 30 septembre 2014 | Répondre
    Excellent ! Il existe également un hôtel chez nos amis Belges à Liège ou l'eau de la douche, des wc est en fait remplacée par du porto... Merci à Organygo pour nous présenter des lieux touristiques qui sortent des sentiers battus !
  2. Laurie 29 septembre 2014 | Répondre
    Ouaaaah!!!!! tout simplement magnifique !!!! Donne trop envie d'aller y séjourner ! Surtout quand on connait l'hospitalité et la beauté portugaise ! A bientôt pour un devis sur mesure pour cet hôtel très charmant !

Répondre

Réinitialiser

Current ye@r *

Contactez-nous